Conseils pour l’utilisation d’une boussole en randonnée

La boussole est un outil indispensable pour les excursions en pleine nature. Mais encore faut-il savoir s’en servir convenablement. Retenez d’emblée que la boussole comprend toujours une aiguille aimantée (mobile), pointant vers le nord, et une flèche de visée (fixe), celle que vous pointerez vers la direction à suivre ou un point de repère.

S’orienter à l’aide d’une carte

La boussole vous permet de situer votre position sur la carte et d’identifier les points de repère éventuels (rivière, sommet, etc.) Le principe d’utilisation consiste à faire coïncider le nord de la carte, en réglant sa position, avec celui de la boussole. Mais pour évaluer les distances par rapport à certains repères. Par exemple, pour savoir quelle distance vous sépare d’une rivière, il vous faudra :

  • pointer la flèche de visée vers la rivière en question ;
  • faire coïncider le nord de la carte avec celui indiqué par la boussole, en vous assurant que celle-ci pointe toujours vers la rivière ;
  • la ligne de visée reliant le point de repère (la rivière) à la flèche de visée coupe le point précis où vous vous situez.

S’orienter en suivant une direction

Supposons que vous vous trouviez sur un sentier (point A) et que vous vous dirigez vers un hameau (point B). Il vous faudra :

  • pointer la flèche de visée vers le hameau en question, alignant ainsi la boussole sur la ligne droite qui relie ce point de repère avec le point A où vous vous trouvez sur le sentier ;
  • faire coïncider (si point B n’est plus visible) le nord de la carte avec celui de la boussole ;
  • veiller, pendant votre marche, à ce que l’aiguille aimantée ne se dévie pas du nord du cadran ;
  • prévoir d’autres repères visuels au cas où des obstacles vous obligerait à sortir du sentier ; dans ce cas, un deuxième ou même un troisième repère vous permettrait alors de ne pas trop vous dévier de la direction qui vous mène vers le point B, en l’occurrence le hameau.

A découvrir également :