Comparatif de tentes ultralégères de randonnée

Les tentes, comme les couchages ou les sacs à dos, sont censées offrir un compromis entre résistance, sécurité et confort. Sauf que de nombreux randonneurs privilégient davantage le confort. Pour autant, il est faux de dire que ceux qui sont séduit par les tentes ultralégères négligent la solidité de ces modèles. La preuve avec notre comparatif.

Ferrino Atrax 2

Vous avez déjà randonné dans les Alpes ? A plus de 1.500 m d’altitude ? Si vous ne l’avez pas encore fait, c’est peut-être le moment de l’envisager. Des randonneurs expérimentés ont testé cette tente, l’ayant poussée jusqu’à son plus profond retranchement, sous des conditions météo assez rudes : fortes pluies et rafales de ventes notamment. Mais elle a bien tenu. Côté confort, la tente offre un espace appréciable pur 2 personnes. La maîtrise de l’encombrement permet au randonneur de l’utiliser pour plusieurs types d’activités, en particulier le trekking.

Hilleberg Niak

Cette tente a aussi testée dans des conditions météo assez extrêmes. La Chartreuse et le Vercors figurent parmi les lieux où elle a été utilisée par les randonneurs. Si la résistance n’est pas sujette à caution, l’abri n’offre pas suffisamment d’espace, du moins pour deux adultes. C’est le fabricant lui-même qui indique que la tente trois-saisons est prévue pour accueillir un adulte et un enfant (ou un chien).

Mountain Hardwear Ghosta Sky 3

Cette tente est prévue pour accueillir jusqu’à 3 adultes, du moins si l’on en croit le fabricant. En réalité, il semble que le modèle est davantage adapté pour deux adultes et éventuellement un enfant. En tout cas, les randonneurs apprécient la simplicité de montage surtout, la grande résistance de l’abri. Comme bon nombre de modèles ultralégers, celui-ci a fait l’objet de tests sous des conditions météo rudes. En somme, la plupart des tentes ultralégères allient bel et bien confort et solidité.

A découvrir également :