Conseils pour une bonne utilisation des bâtons de randonnée

Les bâtons vous aident à maintenir l’équilibre pendant la marche, réduisant ainsi les risques de glisse. Ces accessoires réduisent également l’impact de la charge, notamment le sac à dos, sur les articulations des genoux en particulier. Ceci étant, la première utilisation des bâtons peut gêner la marche, la rendre moins naturelle. Nous avons donc pris le parti de préparer des astuces simples pour le réglage et la bonne utilisation de ces équipements de randonnée.

Le réglage des bâtons de randonnée

Ayez toujours le réflexe de vérifier, avant la marche, que les bâtons soient bien clipsés ou serrés. Si vous utilisez des bâtons à vis, vous les revissez fermement mais sans en faire trop. Evitez surtout d’utiliser un quelconque outil pour les serrer, autrement vous auriez du mal à les régler en cours de marche. Assurez-vous bien de ne pas dépasser la stop line pour éviter que les bâtons ne se cassent en plein usage.

Par ailleurs, le positionnement de l’avant-bras qui tient le bâton est aussi un détail à ne pas négliger. Celui-ci doit en effet être perpendiculaire au corps. En fonction de l’évolution des sentiers sur lesquels vous marcherez, vous aurez à ajuster de temps à autre vos bâtons pour maintenir cette perpendicularité.

L’utilisation des bâtons de randonnée

Lorsque vous marchez sur un sentier plat, les bâtons peuvent servir à rythmer votre marche. Concrètement, vous avez avancez le bâton droit en même temps que votre jambe gauche, et inversement. Mais comme bien d’autres randonneurs, vous pouvez aussi ranger temporairement les bâtons dans votre sac à dos.

En descente, certains randonneurs ont pour habitude de toujours utiliser les bâtons de façon alternée, comme sur un sentier plat. Mais une autre option est possible et peut-être même plus efficace pour vous retenir : planter en même temps les deux bâtons devant vous. Assurez-vous seulement qu’ils ne gênent pas vos pieds. En fonction de la pente, vous pouvez toujours ajuster la longueur des bâtons.

Pour la montée, l’ajustement consiste cette fois à raccourcir les bâtons d’au moins 5 cm. La longueur supplémentaire dépend évidemment de la pente. Les bâtons peuvent aussi s’utiliser de manière alternée. Mais là encore, les randonneurs les plantent en même temps devant eux pour faciliter la montée.

Enfin, marcher le buste droit permet de maintenir un équilibre entre l’effort des bras et celui des jambes, mais également de permettre à la cage thoracique d’être ouverte, pour une bonne circulation de l’air.

A découvrir également :